EPSILON France publie les résultats de son étude Data Maturity en France

Réalisée entre le 19 juillet et le 8 septembre 2021 auprès de 68 décideurs datamarketing issus de différents secteurs d’activité tels que la banque, les assurances, la distribution, le luxe, les télécoms, les services, le transport, et l’énergie, l’étude Data Maturity se veut le reflet des investissements, usages et attentes du marché du marketing en ce qui concerne l’ensemble des sujets data.

Quelques enseignements :
 

  • Pour l’ensemble des entreprises interrogées, la data est un driver de performance reconnu, dont l’importance s’est encore accrue avec la crise sanitaire. Les organisations ont intégré la diversité des profils data – strategist, analyst, scientist, engineer et architect – que ce soit en interne ou au travers de partenaires.

 

  • Néanmoins, peu de stratégies data sont aujourd’hui complètement déployées (16%) et les entreprises ont conscience de l’investissement encore nécessaire pour avoir des data dont la qualité, la qualification et la diffusion soient maîtrisées (52% seulement des entreprises ont confiance dans la qualité de leurs données).

 

  • Si les entreprises ont désormais intégré la data dans leur stratégie, leurs avancées en termes de développement des compétences, de technologie et d’accompagnement juridique manquent de synchronicité, et ne permettent pas d’avancer aussi rapidement que nécessaire. La mise en place d’une gouvernance est désormais indispensable. Il apparaît en effet que la fonction de Data Steward (gestion de l’organisation des données) est encore inexistante chez 42% des entreprises interrogées.

 

  • Enfin, la question de la responsabilité autour des données est encore peu intégrée aux stratégies RSE des entreprises (16%) ; les questions de sécurité et de sensibilité des données étant les mieux appréhendées et jugées prioritaires.